Roger Salnot "Nous sommes plus serein que les fois précédentes"

Roger Salnot "Nous sommes plus serein que les fois précédentes"

Fort-de-France. 25 novembre 2010. CCN. L’ équipe nationale de la Guadeloupe, les Gwadaboys, débute lundi à Fort-de-France (Martinique) sa 6e participation au championnat des Nations de la Caraibe, la Digicel Caribbean Cup. Roger Salnot,le coach du onze «vert et rouge », est d’un optimisme modéré. Interview.

Quel est votre état d'esprit, quels sont vos objectifs pour cette phase finale de la Cup ?
Nous sommes plus serein que les fois précédentes, nous avons un double objectif : nous qualifier pour la 3e fois consécutive pour la Gold cup et avoir un meilleur classement que les deux précédentes finales où nous étions classés 4e et 3e. Nous visons donc clairement la finale.

Quels sont les équipes à craindre et quelle analyse faites-vous ?
À ce niveau de la compétition, toutes les équipes se valent et ce sont les détails qui font la différence. Souhaitons que nous soyons plus méticuleux pour ne pas laisser de place au hasard et à l’incertitude.

Parlons vrai, la Guadeloupe peut-elle être championne de la Caraïbe ?
Nous avons 1/8 de chance. À nous de montrer nos valeurs et notre détermination pour aller le plus loin dans cette phase finale.

Jouer en Martinique, ce sera comme jouer à « domicile »...
Pas du tout, nous sommes des Guadeloupéens et notre public se trouve dans notre région. Souhaitons que nos compatriotes qui travaillent en Martinique viennent nous encourager et que nos supporteurs fassent le déplacement.

Après six participations à la phase finale, quel bilan pouvez-vous faire ?
Depuis mon arrivée, en 2001, à la tête de la sélection, c’est notre 3°ème phase finale consécutive. Durant les premières années, on s’est consacré à la mise en place de la sélection, car elle était inexistante sous l’ancien comité. Donc une évolution progressive.

Comment gérez-vous l'apport des professionnels ?
Ce sont pour la plupart des joueurs qui évoluent dans un championnat plus relevé que le notre avec des contraintes dans leur préparation. De ce fait, ils n’ont pas de grandes difficultés à appliquer les enchaînements et les exercices demandés. C’est là, toute la différence avec les amateurs qui ont plus de mal à appliquer et à répéter jusqu'à un bon niveau les exigences demandées.

Les Gwadaboys semblent plus motivés pour la Cup que pour la coupe des Dom..
C’est normal, il y a là deux dimensions différentes. L'une, où l’enjeu est la fraternité, juste une façon de montrer notre existence mais sans reconnaissance, oppose les sélections des DOM et des TOM. L’autre, internationale avec une récompense financière [ndlr. 120 000 U.S $ pour le vainqueur] pour les 4 qualifiés pour la Gold cup et en perspective, la possibilité de se mesurer à des équipes qui ont déjà disputé la Coupe du monde : le Mexique, les États-Unis, le Costa-Rica...

Comptez-vous chanter la Marseillaise avant les matches de l'équipe de la Guadeloupe ?
À ce jour, nos joueurs ne se reconnaissent pas à travers cet hymne et surtout ceux évoluant en France.

120 000 euros de prime au vainqueur !
A l'issue de la phase finale qui aura lieu en Martinique du 26 novembre au 5 décembre 2010, le successeur de la Jamaïque au palmarès de la compétition recevra une prime de 120 000 dollars, a révélé le responsable de sponsorship au niveau de Digicel Group Kieran Folley. Le finaliste recevra 70 000 dollars, le 3ème 50 000 et le 4e 30 000. A noter que chaque pays hôte d'un tour préliminaire recevra 15 000 dollars.

Depuis la modification de cette compétition en 1989, Trinidad est 7 fois championne (1989, 1992, 1994, 1995, 1996, 1997 et 1999) mais court après un 8e titre depuis 11 ans. En 2007, Haïti qui ne s'est imposée qu'une fois depuis la modification de cette compétition avait battu Trinidad 2-1 en finale pour pouvoir s'imposer.

Derrière Trinidad vient la Jamaïque qui l'a remporté 4 fois (1991, 1998, 2004 et 2008). Martinique l'avait remporté en 1993.

C'est donc un long chemin pour le pays qui succédera à la Jamaïque au palmarès de la compétition à l'issue de la finale qui aura lieu dans l'une des îles aux habitants les plus chauvins de la Caraïbe : la Martinique.

Source Digicel.

 

Les joueurs guadeloupéens retenus. Du 26/11 au 05/12/2010
NOMS PRENOMS CLUB N. MAILLOT POSTE
BUS JOHANN C S M 1 GK
FAUSTA MARIUS EVOLUCAS 16 GK
ICTOI JULIEN C S M 14 D
BABEL MATHIAS A J S S 3 D
LAMBOURDE J. LUC AMICAL M/G 13 D
LACROIX KEVIN EINTRACH 2 D
LUPEDE ULRICK NAVAL 4 D
VIATOR EDDY AMIEN 18 D
HANANY LERY GAULOISE 17 MIL
AUVRAY STEPHANE KANSAS 6 MIL
BELSON FLAVIEN CANNES 8 MIL
CLAVIER LARRY PENAFIELD 19 MIL
LOVAL LOÏC VANNES 7 MIL
COLLET CEDRIC ST DE LIEGE 11 MIL
NICOISE MICHAËL TOURNAY FC 20 MIL
GOTIN LUDOVIC C S M 9 AT
MOCKA DOMINIQUE J S V H 5 AT
NABAB LIVIO CAEN 15 AT
ANTOINE CURIER MICHAËL DUNDEE 12 AT
GENDREY GREGORY COMPIEGNE 10 AT
SALNOT ROGER ENTR.

ANGLOMA JOCELYN ENTR.ADJ.


export_articles