FFF - Tigana a vécu le racisme

FFF - Tigana a vécu le racisme

src : goal.com

Interrogé sur l'affaire des quotas, Jean Tigana préfère attendre avant de se prononcer mais avoue qu'il a déjà fait face au racisme.

Jean Tigana, actuel entraîneur des Girondins de Bordeaux, a apporté son point de vue concernant l'affaire des quotas qui ébranle actuellement les instances du football français. Dans Sud-Ouest, le technicien girondin a déclaré vouloir "attendre sincèrement d'avoir les résultats des deux enquêtes pour donner (son) point de vue profond" sur l'affaire. 

Néanmoins, Tigana a tenu à préciser qu'il avait déjà vécu le racisme au sein de la FFF, notamment en 2004, lors de la succession de Jacques Santini au poste de sélectionneur de l'équipe de France. "Tout le monde a oublié 2004, les propos que j'ai tenus. Et j'attends toujours que certaines personnes portent plainte contre moi pour leur donner des élémentsa confié Tigana. Dans un entretien à France Football en 2006, celui qui était en lice pour le poste de sélectionneur avait avancé qu'il n'avait "pas été éliminé sur (ses) qualités.En effet, l'ancien entraîneur de Fulham avait affirmé avoir appris quelques jours à l'avance qu'il n'avait pas le poste, déclarant que Claude Simonet (le président de la FFF de l'époque) avait confié "à une personne très importante dans le football français, et que je connais depuis plus de trente ans: "Maintenant, il y a trop de noirs en équipe de France, on ne peut pas mettre en plus un sélectionneur noir." Une phrase terrible même si je suis intimement persuadé que M. Simonet n'est pas raciste", avait alors précisé Tigana.

export_articles