La réalité afro-réunionnaise en 2013

La réalité afro-réunionnaise en 2013

Publié par Laverdure sur 12 Février 2013, 03:29am

"zwé pa déor ou kap nwarsi" , "ne joue pas dehors, tu risque de noircir" . Voilà une phrase qui sonne familièrement à l'oreille de l'afro-réunionnais. Que traduit-elle ? La peur ? une négrophobie latente ? L'esclavage,le colonialisme , la ségrégation ont biensûr laissé des traces dans l'inconscient collectif réunionnais .

Quelle évolution traduit cette expression encore utilisée aujourd'hui ?

On a souvent l'habitude d'entendre , que la Réunion tient son nom du fait des nombreuses communautés présentent sur l'île. On nous vante une Réunion où "l'harmonie règne entre les peuples". C'est l'image idyllique que veulent renvoyer , les médias , agences de voyages , l'état...

Nous venons de finir l'année 2012 mouvementée par les émeutes généralisées de février et entamons une année 2013 tout aussi chaotique socialement . De Saint-Denis au Port , De Saint-Benoît à Saint-Louis en passant par Saint-Pierre et j'en passe , un climat de tension sociale explosif est palpable. Quels en sont les motifs ? Le manque d'emploi pour l'homme réunionnais , la vie chère , la désillusion , la crise etc....Et l'afro-réunionnais dans tout ça ?

Présent dans les quartiers les plus sensibles de la Réunion , depuis la fin de l'esclavage quel est son évolution sociale ? Toujours sans terre pour la grande majorité d'entre nous , les cités HLM ou les kaz pavillonnaires remplacent peu à peu les bidonvilles dans lesquels ont vécu nos grands-parents et parents. Certains d'entre nous s'en sortent dans le milieu audiovisuel , sportif , artistique,scientifique ou de l'éducation...

Notre communauté essaie de se faire une place , malgré le dictate "du métissage" , servi aux yeux du monde comme une bénédiction , mais qui à bien y regarder s'est aussi avérée comme une arme sournoise contre l'homme noir !

Je ne dénigre pas le métissage en lui même , mais son utilisation par le système colonialiste pour nous tromper, nous culpabiliser. La même méthode est utilisée au Brésil , la majorité de la communauté afro-brésilienne vit dans les favelas.Dans ces mêmes favelas , vous trouverez ce qu'on pourrait appeler chez nous des "Ti Blan" ou des "yabs", des blancs déshérités qui vivent avec les afros au sein de ces immenses bidonvilles. La promiscuité aidant , vous avez des liens qui se tissent et des métisses naissent de ces unions.Le système brésilien met justement ces métisses en avant , pour montrer au monde "qu'il n'y a pas de racisme au Brésil" ! En faite s'installe une ségrégation sournoise , soutenu par un métissage illusoire . La Réunion a suivi le même chemin , c'est ainsi que le système coloniale peut montrer du doigt et traiter de raciste celui qui parle de "communauté Kaf" et dénonce la discrimination sournoise et latente de notre peuple en de nombreux domaines. Culpabiliser le Kaf , l'accusez de vouloir rompre cette pseudo "harmonie" ! Cette méthode est efficace pour maintenir la majorité de notre peuple au plus bas de l'échelle sociale . De temps à autre , le système ouvrira les portes à quelques uns de nos frères pour donner l'illusion d'une "justice" au sein de la colonie.

Et les ghettos ou quartiers défavorisés ?

Vous y trouverez en majorité des Afro-descendants, réunionnais, malgaches, comoriens , mahorais ,des métisses , des indiens (malbars) sans terre et aussi des "yabs" ou"Ti Blan" déshérités ou descendant des pirates amnistiés , quelques chinois même qui tiennent les boutiques (qui disparaissent peu à peu au profit de la grande distribution) et parfois même quelques "zoréy pov".Tous s'intègrent grâce au créole ! Cette langue qui a su rassembler au fil du temps, si réel métissage il y a alors comme toujours , cela se passe chez les pauvres. L'élite coloniale, elle ne se mélange jamais ! Rappelons toutefois que le premier métissage d'avant 1848 , fût un viol . Oui , un viol ! Le maître disposait de son esclave comme d'un meuble. De là naissaient les mûlatres.

En 2013 , la réalité de notre communauté afro-réunionnaise est toujours régit par le système colonialiste !

écrit par LAVERDURE

 

export_articles