DEUX FŒTUS DANS LA TOMBE DE TOUTANKHAMON SOUMIS A DES TESTS ADN.‏

DEUX FŒTUS DANS LA TOMBE DE TOUTANKHAMON SOUMIS A DES TESTS ADN.‏

Les tests aideront «à identifier la famille du roi Toutankhamon, en particulier ses parents», déclare le patron des antiquités
égyptiennes, Zahi Hawass.

L’Egypte va procéder à des tests ADN sur les momies de deux foetus découverts dans le tombeau du pharaon Toutankhamon, pour tenter d’en savoir plus sur l’arbre généalogique de l’«enfant-roi», a affirmé le service des antiquités.

Les momies des deux enfants morts-nés avaient été trouvées lors de la découverte en 1922 du tombeau de Toutankhamon par le Britannique Howard Carter. Elles étaient depuis conservées à l’Université du Caire.

Si les restes s’avèrent être ceux des enfants du pharaon et de son épouse Ankhesenpamon, fille de Nefertiti, les tests aideront alors «à
identifier la famille du roi Toutankhamon, en particulier ses parents», a affirmé le patron des antiquités égyptiennes, Zahi Hawass,
cité par la presse.

Akhenaton est présenté comme le père de Toutankhamon, mais l’identité  de sa mère reste controversée. Il pourrait s’agir de la première et célèbre femme d’Akhenaton, Nefertiti, sa seconde épouse, la princesse étrangère Kiya, ou encore Maya, la nourrice de Toutankhamon.

«Les résultats de ces tests aideront à identifier la momie de la reine Nefertiti», a affirmé M. Hawass. La dépouille de Nefertiti n’a jamais été identifiée.

Proclamé pharaon à l’âge de neuf ans, Toutankhamon a régné dix ans sur l’Egypte, il y a 3.300 ans. Il est considéré comme le 12e pharaon de la XVIIIe dynastie d’Egypte.

A LIRE AUSSI:

La génétique confirme que les premiers Australiens étaient originaires d'Afrique 
 

export_articles