La grippe aviaire est confirmée au Togo

 La grippe aviaire est confirmée au Togo
RÉPUBLIQUE DU BÉNIN
COMMUNIQUE DE PRESSE
Cotonou, le 25 Juin 2007

Le Ministre Togolais de l'Agriculture et de la Pêche a confirmé la présence du virus H5N1(responsable de la grippe aviaire), après les tests pratiqués sur des volailles mortes dans un village d’Aného, préfecture des Lacs au Togo, faisant frontière avec notre pays, le Bénin.

  MINISTÈRE DE LA SANTÉ

Les analyses ont été pratiquées dans un laboratoire d'Accra, la capitale du Ghana sur des animaux suspects, a précisé le ministre Yves Madow Nagou.

Face à cette situation, le Ministre de la Santé décide ce qui suit:


1- Les importations de volailles vivantes, abats de volaille, d’oeufs et de poussins d'un jour venant du Togo et des pays suspectés sont interdites sur toute l’étendue du territoire national, conformément à l’arrêté   interministériel du 13 décembre 2005, n°3889/MAEP/MICPE/MFE/MSP/DC/SGM/DE/SA.

 

2- Le contrôle aux frontières avec les pays voisins est renforcé par les comités de veille installés par le MAEP et dynamisés à cet effet.

 

3- La surveillance dans les formations sanitaires à tous les niveaux pour la détection précoce des syndromes grippaux est également renforcée.

 

4- Le plus grand risque de contamination survenant au moment de la manipulation de volailles infectées, vivantes ou mortes, il est interdit formellement de manipuler sans les précautions d’usage toutes volailles suspectes ou mortes.

Eviter un contact prolongé avec les oiseaux infectés, leurs fientes, leurs plumes et leurs diverses sécrétions.

Pour réduire les risques de transmission de l’infection à l’homme, respecter les mesures d’hygiène, particulièrement se laver les mains, avant de manger, après les selles et après tout contact avec des oiseaux ou des animaux domestiques.

 

 

 

Il est important de rappeler que la consommation de viandes et des œufs de volailles est sans danger s’ils sont bien cuits.

 

Dans les circonstances actuelles, toute personne ayant eu des contacts suspects et présentant des manifestations de grippe à savoir :

-         fièvre élevée

-         courbatures et douleurs musculaires

-         maux de tête et rhume, et surtout

-         toux avec difficultés respiratoires

doit se présenter le plus rapidement possible au centre de santé le plus proche pour y subir les examens appropriés et éventuellement une prise en charge spécifique et entièrement gratuite.

 

En tout état de cause, les responsables des formations sanitaires sont instruits pour parer à toute éventualité.

A LIRE AUSSI:L'eau, la source de développement

 ILS ONT EMPOISONNE NOTRE TERRE, NOS EAUX, NOS RIVAGES…NOTRE PEUPLE

 

export_articles