Rama Yade, la chouchoute des Français

Rama Yade, la chouchoute des Français

Rama Yade arrive en deuxième position des personnalités politiques préférées des Français, talonnant Jacques Chirac. La secrétaire d'Etat grimpe de trois places dans le sondage Ifop pour Paris-Match, à paraître jeudi. Récemment décriée, Rama Yade a pourtant profité des polémiques avec l'équipe des Bleus.

L'ancien président de la République est premier de ce classement avec 75% de bonnes opinions (inchangé). Il devance de cinq points la secrétaire d'Etat aux sports (70%) qui gagne trois places, sortant «gagnante de la polémique suscitée par ses propos sur les conditions de logement de l'équipe de France de Football en Afrique du Sud», écrit l'Ifop. Rama Yade, comme le secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand (+4 à 51%) sont les seules personnalités à tirer leur épingle du jeu de ce palmarès.

DSK, Delanoë, MAM en recul

Les autres responsables politiques subissent un recul. Le directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn (PS), rétrograde de la deuxième à la troisième place (68%, -5 points). Il est suivi de Jean-Louis Borloo (-1, 66%), Bertrand Delanoë (-4, 64%), Jack Lang (-2, 64%), et Bernard Kouchner (-5, 63%). Vient ensuite le Premier ministre, François Fillon, qui perd 6 points à 65%. Nicolas Sarkozy, 47e, cède 4 points à 37%.

A droite, Christine Lagarde et Michèle Alliot-Marie reculent de 5 points, ex-aequo à 57%. Hervé Morin perd 6 points (42%) et Eric Besson 5 (36%). Philippe de Villiers enregistre la plus forte baisse, 8 points (31%). Jean-Marie Le Pen ferme le classement avec 19% (-4).

A gauche, Martine Aubry perd 6 points (55%), autant que Ségolène Royal (39%) et Laurent Fabius (38%). Cécile Duflot recule de 4 points (32%).

Fillon, premier ministre «incontournable»

L'Ifop relève par ailleurs que François Fillon «reste incontournable au poste de Premier ministre». Dans le cadre de «duels de préférence», le Premier ministre sort vainqueur contre d'éventuels successeurs. Ainsi 53% des personnes interrogées lui accordent leur préférence face à Christine Lagarde (43%, 4% répondant ni l'un ni l'autre). Il rassemble 67% des gens face à Eric Woerth (25%) et 57% des gens face à François Bayrou (39%).

Enfin, publié quatre jours avant le lancement du parti de Dominique de Villepin, ce sondage crédite l'ex Premier ministre de 49% (-2).

L'institut attribue sa popularité au fait qu'«il a du charisme» (33%), qu'«il a été un bon Premier ministre» (29%), qu'"«il critique la politique de Nicolas Sarkozy» (20%), et qu'«il ferait un bon président de la République» (18%).

En revanche, les Français ont une mauvaise opinion de lui parce qu'«il incarne des valeurs dépassées» (33%), qu'«il divise la droite en s'opposant à Nicolas Sarkozy» (26%), qu'«il a voulu le contrat première embauche quand il était Premier ministre» (24%), qu'«il n'a jamais été élu» (11%).

Ce sondage a été réalisé par téléphone les 10 et 11 juin auprès de 953 personnes représentant la population française de 18 ans et plus (méthode de quotas).

(Source AFP)

 

a voir également :

Polémiques- La chambre d'hôtel prévue pour Rama Yade plus chère que celles des Bleus

export_articles