Polémiques autour d'un livre sur DIEUDONNE

DE QUOI ANNE-SOPHIE MERCIER EST-IL LE NOM ?

C’est l’effervescence. Le nouveau point de départ de la chronique d’un lynchage qui fera encore psitt. Mais, Anne-Sophie Hanouna, aka Mercier n’en a cure. Peu importe donc, mieux vaut qu’elle glane des patates pour son compte bancaire, au détriment de la vérité. D’ailleurs, a-t-elle déjà dit un jour la vérité ? Jamais. C’est vrai, quand il s’agit de Dieudonné, il ne faut pas la dire.

Ah, la nouvelle bombe de Anne-Sophie Hanouna ! Sans surprise, un ramassis de conneries et d’approximations. De la daube, du mensonge, du trash. Toute honte bue, Hanouna aka Mercier, pour mieux cacher son fondamentalisme juif, sa judéomanie ridicule, son sionisme crasse, surtout lorsqu’on sait que cette idéologie est fondamentalement raciste, ose accuser les autres de racisme. C’est un paradoxe mais, continuons.

I-) De quoi Anne-Sophie Hanouna est-il le nom ?

A-) Une escroquerie littéraire.

Espèces sonnantes et trébuchantes. Oui, c’est 18 euros pièces. Il n’y a pas de petits profits. Mensonges, manigances, calomnie et escroquerie littéraire à la clé, Anne-Sophie Hanouna, après sa daube “La vérité sur Dieudonné” nous ressort une touaille digne d’elle-même. Anne-Sophie Hanouna s’est donc “penchée” sur le cas Dieudonné en faisant du copier-coller grossier, concocté ici et là, par les nombreux papiers écrits à charge essentiellement, contre l’humoriste. Vite et mal fait, il faut aller en librairie pour avoir de l’argent. C’est l’été. Voilà l’été comme le chantait les négresses vertes.

B-) Le mensonge.

En usant d’un subterfuges foireux, avec la complicité de son éditeur, Anne-So Hanouna a fait fort. Un sous-titre mensonger : l’enquête qu’il a voulu interdire. Une nouvelle méthode outrancière, pour apater les lecteurs. cette façon de flouer le lectorat doit être dénoncé avec fermement car, jamais, ô que jamais, Dieudonné n’a voulu interdire quoi que ce soit. De quoi s’agit-il en réalité ?

Dieudonné avait simplement demandé que Anne-Sophie Hanouna et Plon retirent des passages outrageants et mensongers. L’auteure avait notamment dit : “Dieudonné veut une guerre entre noir et juif” etc. La demande de retrait de phrases dangeureuses et révoltantes a été faite, au nom de la Justice mais, la dame surfe toujours sur le mensonge des éditions Plon relayé à l’époque par le Piont, ou encore le JDD. Nous étions en 2005. Aujourd’hui, la dame dit que Dieudonné est devenu.......islamiste. Tout un programme.

En conclusion

Ne vous faites pas avoir. C’est vraiment dommage que les éditions du Seuil à leur tour joue sur un mensonge pourtant démonté. C’est triste d’en arriver-là. Enfin, l’argent n’a pas d’odeur. Tout ce qu’il y a dans ce livre n’est que mensonge, hypocrisie etc. De vous a moi, peut-on faire confiance à une journaliste de Charlie Hebdo -le cas d’Hanouna-, aujourd’hui avec leur orientation idéologique ultrasioniste et raciste prônée depuis par l’ancien boss désormais à France Inter ? N’allez pas en librairie pour une daube qui ne fait que dire ce que vous savez déjà. Pauvre Anne-so Hanouna !

PARALLAX

A LIRE AUSSI:Preuves que Dieudonné est antisémite raciste et xenophobe

 

export_articles