Naomi Sims, un des premiers mannequins noirs, disparaît

Naomi Sims, un des premiers mannequins noirs, disparaît

Après une longue carrière, Naomi Sims s'est éteinte samedi dernier des suites d'un cancer. Elle avait été l'un des premiers mannequins noirs à apparaître en couverture des grands magazines américains.

 

 

Naomi Sims, une des premières femmes noires à connaître le succès dans les défilés de mode et sur les couvertures de magazines dans les années 1960, est décédée à l'âge de 61 ans, ont annoncé mardi le New York Times et le site TheFashionInsider.com. Naomi Sims a succombé à un cancer samedi à Newark, dans la banlieue de New York, ont indiqué le quotidien et le site internet spécialisé dans la mode.

Née en 1948 dans l'Etat du Mississippi, bien avant la fin de la ségrégation raciale, Naomi Sims a fait sa place dans les défilés de mode dans les années 1960. En août 1967, quatre ans après que Martin Luther King Jr eut prononcé son célèbre discours "J'ai fait un rêve", Naomi Sims, 19 ans à l'époque, se retrouve propulsée sur la couverture de "Fashion of the Times", le supplément mode du New York Times. C'est la première fois qu'une Noire accède à la couverture du magazine.

Naomi Sims écrase un autre tabou en obtenant un peu plus tard les couvertures du très sage Ladies Home Journal, puis de Life Magazine et de l'édition américaine de Cosmopolitan. "Naomi Sims fut une véritable pionnière, elle a su installer les Noires dans le secteur de la mode", a estimé Marcellous Jones, le rédacteur en chef de TheFashionInsider.com.

export_articles