B.World perd un de ses combattant , Antoine Garnier

B.World perd un de ses combattant , Antoine Garnier

Notre ami et contributeur du site s'en est allé.

Ancien rédacteur en chef du magazine Radikal, titulaire d'un DEA de sociologie, Antoine Garnier était un grand spécialiste de la musique et de la société américaine.

Homme engagé,et de tous les combat ,Antoine s'était notement illustré dans l'action envers la société propriétaire de la marque "Banania".

Considéré comme la bible du hip-hop,il avait travaillé avec de nombreuses personnalités de la scène hip-hop tant française qu'américaine.
Il était par exemple très proche de 
MC Solaar dont il avait traduit certaines chansons en anglais, et qu'il avait présenté à des producteurs en vue comme Pete Rock.
Il avait organisé la première venue en France de 
P. Diddy dont il confessait admirer le travail.
Les deux volets de Souffle permettaient réellement de voir son histoire du hip-hop et les rencontres qu'il a pu faire dans le cadre de son travail.

Depuis quelques années Antoine, qui s'était plus que jamais consacré à l'écriture avait quitté la France pour le Canada. Après les deux volumes de"Souffle" retraçant sa vision historique du hip-hop en France et aux Etats-Unis, il avait en effet publié "Les Suprêmes. La révolution Vibratic" én 2006. Pour mener à bien ses projets il avait quitté la France 

 Antoine ,le guadeloupéen , qui aura toute sa vie œuvré pour la cause noire ,est parti ,foudroyé par une crise cardiaque, signe du destin le jour de l'investiture de Barack Obama ,le mardi 20 Janvier 2009,qui marquait aussi le début de la révolution guadeloupéenne . Un grand jour, pour un grand homme, laissant un jeune fils d'à peine six mois.

Nous témoignons de notre plus grand soutien à  sa famille,  ses amis,ses frères et sœurs de combat.

 

Nous vous invitons à relire quelques unes de ses réflexions,en hommage à notre éternel ami.

LISEZ SES ARTICLES :Société : LES ANNEES PASSENT
Culture : HIP HOP : LA RAGE DE SURVIVRE (article+ vidéo)
Temoignages : Antoine GARNIER :" je suis fatigué "
Temoignages : «Nègre je suis, nègre je resterai»
Société : LE NOUVEAU NEW YORK DES NOUVEAUX NEW-YORKAIS.

export_articles