Yvelines : six gendarmes accusent leur hiérarchie de racisme

 Yvelines : six gendarmes accusent leur hiérarchie de racisme

 Six militaires d'origine maghrébine et africaine accusent leur hiérarchie de racisme et de discrimination. Ces hommes de la gendarmerie mobile de -Satory ont envoyé ce midi un courrier à la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde).

Dans leur courrier, ils réclament une , malgré les risques encourus de «représailles», selon leur propre terme, disciplinaires.

D'après eux, ils se feraient régulièrement traiter de «bougnoule» ou «nègre» et seraient l'objet d'humiliations répétées par certains supérieurs. Ainsi, lors d'une cérémonie officielle, un capitaine a trempé dans la bière les galons de sous officiers qu'il devait remettre à deux gendarmes de confession musulmane puis leur a demandé d'ouvrir la bouche pour y accueillir les galons imbibés d'alcool... Enfin, leurs notations administratives seraient systématiquement plus basses que celles des nouvelles recrues.
Contactée, la communication de la gendarmerie reconnaît que «des propos totalement inappropriés» ont été tenus par un capitaine qui a été «lourdement sanctionné».

export_articles