Le Chanteur Capleton libéré après le versement d’une caution de $250 000

Kingston Jamaïca. Le 14 mai 2018

Capleton, dont le vrai nom est Clifton Bailey a fait sa première apparition au Tribunal de St Andrew Parish à Kingston, quatre jours après avoir été inculpé par les enquêteurs du Bureau d’investigation sur les agressions sexuelles.

Le juge du Tribunal de Parish a interdit a Capleton tout contact avec la plaignante. Le chanteur a également été contraint de fournir ses empreintes digitales à la police.


La mère de Capleton (au centre) attendant son fils devant le tribunal

Cependant le juge a refusé de donné suite à une requête du procureur Hansurd Lawson, qui requérait la confiscation du passeport du chanteur. Cette requête de Lawson a fait suite à une déclaration de l’avocat de Capleton concernant des engagements sur des concerts que son clients doit honorer à l’étranger entre le 25 mai et le 27 juin.

Le juge Smith a accepté les doléances de Capleton a condition que celui-ci respecte les convocations du tribunal. Capleton sera de nouveau convoqué à la cour le 14 juin.


Queen Ifrica et Tony Rebel

Durant la matinée, plusieurs soutiens du chanteurs tels que Queen Ifrica ou encore Tony Rebel et Anthony Cruz sont venus encourager leur ami.


Anthony Cruz et Tony Rebel

La police a indiqué que la plaignante, coiffeuse de profession, engagé par le chanteur pour le coiffer dans un hôtel, accuse Capleton de l’avoir agressé sexuellement. La police indique avoir reçu la plainte de cette femme le 2 mai, ainsi qu’une autre plainte de Capleton quelques heures plus tard contre cette même femme pour extorsion de fonds. La police indique que les investigations sont en cours.

Source : Jamaica Observer

export_articles