Agression de Rihanna: 180 jours de travaux d'intérêt général pour Chris Brown

Agression de Rihanna: 180 jours de travaux d'intérêt général pour Chris Brown

La cour supérieure de Los Angeles (Californie, ouest) a condamné mardi le musicien américain Chris Brown à 180 jours de travaux d'intérêt général et cinq ans de mise à l'épreuve, pour avoir frappé la chanteuse Rihanna en février dernier.

Chris Brown, 20 ans, pourra effectuer ses travaux d'intérêt général à Richmond (Virginie, est), où il réside, a précisé le juge Patricia Schnegg.

Ces travaux consisteront à "ramasser des ordures, laver des voitures et entretenir des terrains", a ajouté le juge qui voulait que le chanteur effectue "un vrai travail physique".

Brown devra également suivre un programme d'un an sur la prévention de la violence et se présenter devant le juge Schnegg tous les trois mois.

Le chanteur, qui s'est rendu à l'audience avec sa mère, son meilleur ami et son garde du corps, devra également se tenir à distance respectable de Rihanna, la chanteuse originaire de La Barbade et interprète du tube "Umbrella".

Le juge lui a en effet interdit de s'approcher, pendant cinq ans, à moins de 91 mètres (100 yards) de la jeune femme, âgée de 21 ans. Une distance ramenée à neuf mètres dans le cadre d'un événement professionnel.

La chanteur avait conclu en juin un marché avec le parquet, qui lui avait permis d'échapper à la prison. Il risquait théoriquement jusqu'à cinq années sous les verrous, après avoir été inculpé début mars d'agression "de nature à provoquer de graves blessures" et d'avoir menacé la victime.

Le juge Schnegg a rappelé que Brown irait tout droit "en prison si la mise à l'épreuve était violée d'une quelconque manière".

Chris Brown et son avocat se sont refusés à tout commentaire.

Rihanna n'était pas présente, mais son avocat, Donald Etra, a déclaré qu'elle "allait bien et se consacrait à la poursuite de sa carrière".

Quant à la porte-parole du procureur, Sandi Gibbons, elle a déclaré que la sentence était "juste".

L'agression s'était déroulée quelques heures avant la cérémonie des Grammy Awards, le 8 février dernier, à Los Angeles.

La police avait été alertée après qu'une dispute eut dégénéré entre les deux artistes. Brown s'était rendu aux autorités et avait été remis en liberté après avoir versé une caution de 50.000 dollars.

 

A LIRE AUSSI SUR CE SITE:TEMOIGNAGE: elle a rencontré Mumia Abu-Jamal dans le couloir de la mort durant trois heures

export_articles