Fusil d'assaut à l'épaule, il assiste à un meeting d'Obama (article+video)

Fusil d'assaut à l'épaule, il assiste à un meeting d'Obama

video

Les incidents de ce genre se multiplient ces derniers temps, alors que le président américain tente de défendre sa réforme du système de santé.

video

 

La scène deviendrait presque banale. Elle se déroule mardi à Phoenix (Arizona). Barack Obama y tient un meeting pour défendre son projet de réforme du système de santé américain. Dans la foule, les caméras d'une équipe de CNN s'attardent sur un homme, fusil d'assault - chargé - à l'épaule, en train d'être interviewé par un autre journaliste.

Dans la foule, une douzaine d'autres personnes arborent ouvertement une arme, raconte le Guardian. Ce n'est pas le premier incident du genre. La semaine passée déjà, dans le New Hampshire, un homme avait assisté à un meeting, revolver à la ceinture et muni d'une pancarte sur laquelle était écrit «Il est temps d'arroser l'arbre de la liberté».

Une référence directe à la phrase de Thomas Jefferson - «l'arbre de la liberté doit être raffraichi de temps en temps avec le sang des patriotes et des tyrans» - et un nouvel épisode qui inquiète aux Etats-Unis. Obama reçoit en effet déjà beaucoup plus de menaces de mort que ses prédécesseurs. Fred Solop, un analyste politique cité par le Guardian, estime que ce genre de situation devient «inquiétant et effrayant».

L'homme au fusil d'assault, lui, ne partage pas ces doutes. Le Huffington Post raconte ainsi comment il a organisé cette interview avec un journaliste conservateur, notamment pour défendre son droit constitutionnel à porter une arme.

Vidéo: CNN

 

A LIRE AUSSI:USA. SANTE: LA REFORME SE TRANSFORME EN DERAPAGES RACISTES

export_articles