HISTOIRE - A LA UNE





HISTOIRE - LES ARTICLES LES PLUS CONSULTES

Génocide et LE MYTHE DE THANKSGIVING

Définition et mise en pratique de notre « Civilisation ».

Tandis que nous nous préparons à célébrer une fois de plus ce que les « Américains » US appellent Thanksgiving [« Action de grâces »], accordons-nous un moment de réflexion. Reconnaissons que les récits du premier Thanksgiving sont mythologiques, et que cette fête est en réalité la grotesque célébration de notre arrogant ethnocentrisme, bâti sur le génocide.

Drapeau National d'Haïti

Le drapeau d'Haïti est rouge et bleu organisé en deux bandes horizontales. Créé en 1803, il a été adopté dès 1820 et officialisé en 1843.

Massacre de la Saint-Valentin 14 février 1952

Le 14 février 1952 un mouvement d'ouvriers et de paysans de l'industrie sucrière est réprimé dans le sang, faisant 4 morts et 14 blessés chez les habitants de l'île. Commémoré tous les ans comme le "Massacre de la Saint-Valentin", les grévistes ont affrontés les CRS dans la commune du Moule, siège de plusieurs usines de sucre et distilleries de rhum. La commune est également le seul port de la côte atlantique. 

EXTRAIT CAHIERS Africains Afrika Stuidies 1995

EXTRAIT CAHIERS AFRICAINS 1996

Les émeutes du 04 janvier 1959 à Léopoldville (actuel Kinshasa).
L’année 1959 débute dans le sang. Le 4 janvier, l’Alliance des Bakongo (Abako) avait prévu d’organiser une réunion à Kalamu (une commune de Léopoldville) au cours de laquelle des personnalités de l’Abako, Gaston Diomi, Arthur Pinzi et Joseph Kasa-Vubu (photo) – tous trois Bourgmestres – prendraient la parole. 

Il y a 150 ans, Lincoln émancipait les esclaves... Meilleurs voeux 2013 !

Le 1er janvier 1863, voici 150 ans, en pleine guerre civile,  le président Abraham Lincoln, en sa qualité de commandant en chef de l’armée et de la Marine des États-Unis, mettait en application un décret déclarant libre tout esclave se trouvant dans les États se réclamant de la confédération sudiste.

DANIEL BOUKMAN, UN HEROS MARTINIQUAIS

DANIEL BOUKMAN, UN HEROS MARTINIQUAIS

J’ai rencontré l’écrivain martiniquais Daniel Boukman en Algérie, en 1974, lorsque, comme bon nombre de jeunes étudiants antillais de cette époque, j’avais décidé de tout larguer pour rejoindre le rêve de la Révolution algérienne alors dirigée par le président Houari Boumédienne. Avant moi, il avait accueilli, d’une année sur l’autre, des Martiniquais, des Guadeloupéens, des Guyanais, quelques Haïtiens même.

Plus d'articles...